mardi 11 juillet 2017

1 an ça compte! c'est sérieux!

Ça y est, Le Levain-Chef a soufflé sa première bougie. Petit résumé d'une grande après-midi:

A voté!

Les convives étaient invitées à goûter à quatre produits originaux et à voter pour la prochaine nouveauté du Levain-Chef. L'exercice a donné lieu à des débats animés!


Il semblerait que le choix ait été difficile (certains hésitent encore) mais comme il faut bien choisir, voici le résultat des suffrages:
-Pain au maïs: 7 votes
-Sablés (chocolat/amande ou gingembre): 29 votes (mention spéciale pour le sablé au gingembre)
-Brioche à l'huile d'olive: 33 votes
-Tartre bressane (nature ou chocolat): 15 votes

C'est donc la brioche à l'huile d'olive qui devrait bientôt faire son apparition à la boulangerie... un peu de patience tout de même...

Les tout petits pâtons...

Quelques enfants se sont joyeusement (et sérieusement!) essayés à la fabrication du pain. La relève est assurée...





A noter!

L’événement fut aussi l'occasion d'annoncer nos nouveaux horaires. Notez bien donc:

Lundi-mercredi-vendredi: 15h30-19h
Samedi: 11h-12h30 et 15h30-18h
Fermé mardi, jeudi  et dimanche.

Buvons un coup!

Quelques boissons locales pour trinquer et s'hydrater en cet après-midi caniculaire.






Même les guêpes venues en masse, n'ont pas réussi à gâcher la fête!

Merci à tous pour votre présence, vos coups de mains, votre bonne humeur, vos encouragements et votre fidélité!

vendredi 30 juin 2017

Le temps passe, le levain reste...


Il faut le dire, le four a pris un p'tit coup d'vieux,
Dire qu'autrefois il brillait, 
Il a maintenant de ternes cernes sous les yeux,
et sa sole est ridée.
C'est que la bête en a vu passer des pâtons,
pour leurs mutations merveilleuses,
Elle en a consommé du bois pour les cuissons,
des plus modestes aux  plus copieuses.

Alors voilà, l'animal peut témoigner:
C'est une bien belle première année!



La boulangerie artisanale 
"Le Levain-Chef" 
vous invite à fêter ses 1 an 
le samedi 8 juillet de 14h à 19h.


Venez nombreux pour visiter le fournil, déguster quelques nouveautés ou tout simplement trinquer à la santé 
du Levain-chef...


Nous remercions au passage notre redoutable agence de publicité : le bouche à oreille... Continuez comme ça!


lundi 22 mai 2017

Mets de l'huile

Une petite nouveauté pour fêter l'arrivée des beaux jours...


Fougasse aux olives et fougasse comté/cumin.

vendredi 27 janvier 2017

La signature du boulanger



Une lame dans la main, le boulanger incise rapidement chacun des pâtons qui attendent sagement sur le tapis d'enfournement. Il appuie machinalement sur le bouton de buée pour remplir la chambre de cuisson de l'humidité qui donnera au pain sa croûte fine et dorée. Ça y est, les premiers pains sont au four! Le boulanger reprend sa paline et recommence à poser les pains méthodiquement sur le tapis. Il faudra reproduire ce rituel six fois d'affilé pour que le four soit plein. Mais, tandis qu'il s'agite devant son four, le boulanger semble inquiet. Il regarde à intervalles réguliers les premiers pains qu'il a enfournés. Progressivement son regard s'apaise puis affiche même un air de contentement... Mais qu'a t-il vu ? Suivons un de ces pâtons lors de sa mise au four: d'abord notre morceau de pâte s'est affaissé lamentablement sur la sole réfractaire. Puis, comme reprenant vie, il a entrepris sa dernière et ultime levée. Pendant une dizaine de minutes il a gonflé harmonieusement jusqu'à prendre sa forme finale qui apparemment satisfait notre boulanger. Mais il y a mieux : à l'endroit où ce dernier avait donné ses coups de lame, la croûte s'est redressée et affûtée comme une arête de montagne. Voilà, c'est certes un peu superficiel mais c'est ça qui rend notre artisan heureux : la grigne de son pain « crache ».

Le pain qui "crache"  à la cuisson


Petit florilège de grignes en tout genre: